Casino News

Les sons émis par les machines à sous sont trompeurs selon une étude canadienne

Melissa Herrera 11 juillet 2013 - 16:53:25
BAR machine a sous

Une étude réalisée récemment par l’université canadienne de Waterloo révèle que les sons émis par les bandits manchots des casinos terrestres font de l’effet aux joueurs. En effet, les machines à sous bruyantes auraient plus la côte que celles silencieuses et les bruits et musiques qu’elles génèrent séduiraient davantage les parieurs. M. Mike Dixon, directeur de recherche, estiment même que les sons contribuent à rendre le jeu plus amusant bien qu’ils puissent également tromper le joueur par rapport aux gains réels que ce dernier est susceptible de remporter.

Du bruit pour faire encore plus rêver le joueur

D’après une étude entreprise par des universitaires canadiens, les sons et la lumière produits par les machines à sous dans les casinos seraient inconsciemment considérés comme des vecteurs de gain par le joueur. Les bandits manchots sont capables de générer jusqu’à quatre-cent sons divers et variés et l’ensemble des lignes de paiement émettent un son spécifique lorsque le joueur gagne. Aussi, dès qu’une petite musique est produite à l’issue d’un gain –même minime, l’estime du joueur se voit renforcée et ce dernier éprouve une légère satisfaction.

« Selon M. Mike Dixon, le responsable des recherches, l’émission de ces sons n’est qu’un subterfuge qui déguise les pertes en gains ».Or, selon M. Mike Dixon, le responsable des recherches, l’émission de ces sons n’est qu’un subterfuge qui « déguise les pertes en gains ». En effet, la petite sonnerie retentit quel que soit le gain obtenu. Or, il est habituel qu’un joueur mise une certaine somme et n’en gagne que la moitié aux machines à sous. Sans s’en rendre compte, ce dernier perd de l’argent mais est aveuglé, trompé par ces douces mélodies, qui renforcent sa confiance et l’incitent à miser plus.

La surestimation des gains par le joueur

L’équipe de chercheurs de l’université de Waterloo a tenté de déterminer quels étaient les effets psychologiques provoqués par ces sons sur les joueurs. Elle a ainsi constitué deux groupes qui se sont prêtés au jeu et qui ont participé à plusieurs parties sur différentes machines à sous. Dans le groupe A, les gains ainsi que les « pertes masquées par des gains » étaient annoncés par des sons en guide de récompense. Dans le groupe B, aucun son n’intervenait lors de la distribution des gains. Les récompenses étaient affichées visuellement sur l’écran de la machine à sous.

Cette expérience a permis de démontrer que les joueurs s’amusant sur des machines à sous équipées de sons surestiment fréquemment leurs gains. Dans le groupe A, le sentiment de confiance et de victoire était donc plus important que dans le groupe B. Or, les gains réels réalisés par les joueurs du premier groupe n’étaient pas forcément conséquents ! «Notre analyse a permis de montrer les idées fausses qui existent au sujet des vraies chances de victoire, mais aussi par rapport à la persévérance qui est inhérente chez certains joueurs lorsqu’il s’agit de remporter de l’argent », a terminé M. Dixon.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !