Casino News

NetEnt s’impose sur le marché britannique des jeux de hasard en ligne

Yannick Martial 14 octobre 2013 - 15:30:31
NetEnt s’impose sur le marché britannique des jeux de hasard en ligne

Proposant déjà ses jeux aux internautes par le biais des plateformes d’une quinzaine de casinos en ligne britanniques, Net Entertainment vient de confirmer son omniprésence au sein de ce marché très dynamique. En effet, le développeur scandinave vient de signer un accord avec le géant William Hill. Le célèbre bookmaker intègrera les meilleurs titres de Net Entertainment dans la section casino de son site, qui est l’un des plus polyvalents à l’heure actuelle.

Net Entertainment réussit à convaincre William Hill

William Hill est probablement l’un des plus gros poids lourds de la scène internationale des jeux de hasard sur internet. Fondée en 1934, cette multinationale qui ne proposait originellement que des paris sportifs est cotée à la Bourse de Londres (London Stock Exchange) et a une capitalisation de marché dont la valeur dépasse les 4 milliards de livres sterling. Jusqu’à maintenant, rares sont les éditeurs ayant réussi à approcher la filiale du groupe Brent Walker, à l’exception du développeur israélien Playtech qui travaille aux côtés de William Hill depuis novembre 2008. A l’heure où cet éditeur de jeux de casino légendaire et le colosse William Hill s’apprêtent à fêter l’anniversaire de leurs cinq premières années de collaboration, un autre fournisseur inattendu vient d’entrer dans la course. Il s’agit de Net Entertainment.

« Objectivement, la qualité phénoménale des machines à sous en 3D appartenant à la gamme Netent nous pousse à croire que l’éditeur dépasse de très loin Playtech et Microgaming ».En réalité, le terme « inattendu » est ici déplacé, Net Entertainment ayant de très sérieux arguments à faire valoir. Cette société privée est elle aussi cotée en bourse (Nasdaq OMX Stockholm) et fait tout bonnement partie des meilleurs éditeurs de logiciel de la planète. Objectivement, la qualité phénoménale des machines à sous en 3D appartenant à la gamme Netent nous pousse à croire que l’éditeur dépasse de très loin Playtech et Microgaming. En réalité, graphiquement parlant, les jeux de ceux que l’on considère comme les géants de la scène iGaming mondiale ne font pas le poids face aux productions de Net Entertainment. C’est donc sans étonnement que l’on apprendra que William Hill et Net Entertainment ont signé un partenariat au mois de septembre dernier. Le bookmaker qui propose un site trois en un offrira les meilleurs jeux du développeur suédois d’ici peu. Ces derniers seront aussi bien disponibles sur PC que sur tablette et smartphone.

En France, Tropezia Palace fait la bonne affaire

Forcément très content suite au récent accord avec William Hill, Le PDG de Net Entertainment, M. Björn Krantz, est également ravi de pouvoir sensibiliser de nouveaux joueurs au Royaume Uni : « Nous sommes très heureux de travailler avec William Hill. On a déjà beaucoup échangé au sujet du lancement commercial et de l’intégration de notre portefeuille vidéo ludique. Nous pensons que c’est également un événement très important pour les joueurs fidèles à la marque William Hill ». Le marché britannique, Net Entertainment le connait déjà bien : il est représenté sur un grand nombre de casinos en ligne tels que Harry Casino, Casino Euro, Vera and John, Mr Green ou encore Casino Luck.

En France, seul l’opérateur Tropezia Palace semble avoir tiré son épingle du jeu en intégrant une grande partie des machines à sous en 3D de Net Entertainment. C’est effectivement le seul casino en ligne français où Netent peut bénéficier d’une certaine couverture médiatique, une aubaine pour Tropezia Palace qui propose également les jeux de fournisseurs divers et variés tels que Betsoft Gaming, Rival Gaming et Leander Games.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !