Casino News

La Crimée se transforme en un pôle attractif des casinos terrestres !

Tracy Neeworth 5 mai 2014 - 13:23:56
La Crimée se transforme en un pôle attractif des casinos terrestres !

Suite aux événements marquants qui se sont déroulés en Ukraine en mars dernier, la Crimée, petite république indépendante, a finalement fait sécession et s’est rattachée à la Russie. Fini le temps des affrontements et des manifestations : la Fédération russe espère désormais placer la Crimée sous orbite et lui offrir un nouveau statut touristique. L’un des plans de la Russie serait d’ailleurs d’attirer les investisseurs étrangers afin de favoriser la construction de vastes casino-resorts de qualité internationale. La Crimée a-t-elle vraiment le potentiel pour devenir le nouveau Las Vegas européen ? Cela serait vraisemblablement le cas à bien des égards.

Poutine veut l’indépendance financière de la Crimée

La Crimée a proclamé en mars 2014 son rattachement à la Russie par le biais du vote massif de ses résidents. Depuis, le gouvernement de Vladimir Poutine fait tout pour offrir à la Crimée son indépendance financière, un geste qui est d’ailleurs chaleureusement salué par le peuple de Sébastopol et de ses environs. Si la Crimée ne manque pas d’atouts touristiques- la petite péninsule est depuis toujours connue pour ses vergers, domaines viticoles, sites archéologiques et zones de tourisme, il serait aujourd’hui question d’attirer les investisseurs pour en faire un vaste terrain de jeu. En effet, la Russie espère bâtir plusieurs casino-resorts dans cette région, ce qui devrait largement permettre à la Crimée de s’auto-suffire.

« Le projet de construction de plusieurs casinos terrestres à la Crimée est supposé générer quelques 10 000 emplois et sera également un catalyseur de capitaux ».

Si la Russie prohibe formellement les jeux d’argent, elle tolère tout de même certaines exceptions, notamment dans quatre de ses juridictions. La Crimée pourrait donc faire partie d’entre elles. Le projet de construction de plusieurs casinos terrestres à la Crimée est supposé générer quelques 10 000 emplois et sera également un catalyseur de capitaux. Selon nos sources, diverses sociétés se seraient déjà manifestées mais aucune date de lancement n’a pour le moment été communiquée. Il faudra probablement attendre 2015 pour en savoir plus.

Transformer la Crimée en une région dynamique

plage crimeeLes stations balnéaires de la Crimée sont souvent surpeuplées pendant l’été.

La construction de casinos à la Crimée servira à redynamiser la région dans son ensemble et à l’aider à faire oublier la sombre parenthèse ukrainienne. Si le secteur des jeux d’argent formera probablement la principale source de revenus, d’autres activités porteuses de bénéfices graviteront autour de ce dernier. « Nous espérons un effet multiplicateur, viral. Les casinos permettront le développement d’autres commerces et services, tous plus ou moins liés au tourisme », a d’ailleurs déclaré M. Rustam Temirgaliyev, vice-premier ministre russe.

Quelques 1,5 milliard de dollars américains auraient déjà été levés afin de concrétiser le projet. Ce capital de départ contribuera à la construction d’un hôtel-casino de luxe, mais pas seulement. Le gouvernement voudrait également inaugurer des salles de concert, restaurants, bars et enceintes sportives d’envergure mondiale. On dirait donc que la Crimée est bien partie pour s’offrir un nouveau destin. Ce dernier s’annonce plus joyeux que celui auquel elle a dû faire face il y a à peine deux mois de cela.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !