Menu Principal

Casino News

Retournement de situation pour Zynga

Melissa Herrera 21 janvier 2013 - 20:34:00

Alors que nous vous avions annoncé il y a plusieurs mois que Zynga s’apprêtait à entrer dans une nouvelle ère dès janvier 2013, il semblerait plutôt que la société californienne soit en difficulté en ce début d’année. Le nombre d’utilisateurs mensuels qui jouent à ces jeux a sensiblement baissé et le développeur doit maintenant tenter de combler son déficit. Malgré le licenciement de quelques-uns de ses plus hauts responsables l’année dernière, Zynga éprouve encore de nombreuses difficultés à retrouver un second souffle. Quel sera donc l’avenir de cet éditeur qui semblait pourtant si prometteur ?

Fini le temps de la gloire… Place à la morosité

Zynga aura connu son heure de gloire. La société californienne qui n’était au départ qu’une start-up a très tôt rencontré un franc succès auprès de la communauté iGaming. Ses titres phares Farmville et Bingo Blitz ont conquis le cœur de plus de 300 millions de passionnés partout à travers le monde. Le fournisseur Zynga aura également marqué les esprits en signant un partenariat unique en son genre avec le site de Mark Zuckerberg Facebook, pour lequel il développait des jeux sociaux et offrait diverses solutions digitales dont lui seul a le secret. Au sommet de sa gloire, Zynga est même entré en bourse, symbole de sa réussite et de sa toute-puissante.

« En Californie, plusieurs studios de production de la société ont fermé leur porte. Zynga a même dû renoncer à la conception d’une dizaine de nouveaux jeux par manque de moyens et d’effectif. »Or, depuis plusieurs semaines, les actions de Zynga en bourse ne cessent de diminuer. Il est aujourd’hui question d’une chute vertigineuse de 75% ! En plus de cela, le licenciement de près de 5% du personnel de la société jumelé aux actes de démission croissants de ses plus hauts dirigeants n’ont rien fait pour arranger les choses. En Californie, plusieurs studios de production de la société ont fermé leur porte. Zynga a même dû renoncer à la conception d’une dizaine de nouveaux jeux par manque de moyens et d’effectif.

Un coup du sort ? Une réorientation souhaitée ?

Zynga a décidé d’abandonner le créneau des jeux sociaux. Les jeux d’argent représentent désormais la nouvelle priorité de l’éditeur.Pour autant, on ne peut pas parler de malchance ou d’une malédiction qui se serait subitement abattu sur Zynga. Si la société serait aussi mal en point à l’heure actuelle, c’est parce qu’elle subit les conséquences d’une réorientation stratégique pleinement voulue. En effet, à l’aube de l’année 2013, Zynga avait décidé d’arrêter de développer des jeux sociaux et de se lancer dans un nouveau chrono : les jeux d’argent réels. En d’autres termes, c’est à cause de sa stratégie de diversification que Zynga connait des moments difficiles actuellement.

En l’attente d’une réponse de la Commission des Jeux du Nevada –auprès de qui Zynga a effectué une demande de licence, le développeur tente de se rapprocher d’un opérateur de jeux d’argent physiques, comme l’exige la loi dans le seul état fédéral américain ayant légalisé les jeux de casino virtuels. Un potentiel associé de Zynga pourrait être Wynn.


S'inscrire ou se connecter avec: