Casino News

Un amas de doute et d’incertitudes lors de la Global Gaming Expo

Yannick Martial 30 septembre 2013 - 14:58:40
global gaming expo

Le plus gros congrés annuel dédié aux jeux de hasard, la Global Gaming Expo, s’est déroulé la semaine dernière dans l’ancienne capitale du vice, Las Vegas. Malgré toute l’excitation qui a régné autour de cet événement incontournable qui a attiré plusieurs centaines de milliers de curieux, les mots « incertitude », « doute » et « probable » n’ont cessé de raisonner dans l’enceinte magistrale qui a abrité les quelques conférences tenues par des professionnels de l’industrie iGaming. Alors qu’un bilan final sera dressé d’ici quelques mois, l’heure est au questionnement et à l’inquiétude.

Les acteurs iGaming américains s’interrogent

Cette année, lors de la Global Gaming Expo (G2E), beaucoup d’intéressés ont assisté aux nombreuses conférences tenues par des professionnels du marché des jeux de hasard. Mais deux d’entre elles, intitulées pour l’occasion « Ce difficile secteur qu’est celui des jeux de hasard » et « Investir à la dure : les conseils d’un business payant » ont été littéralement pris d’assaut par les entrepreneurs américains. Il faut dire que cette année plus que toutes les autres les locaux ont été au premier plan. L’avenir de l’industrie des jeux de hasard US en interroge plus d’un, qu’ils soient représentants du gouvernement, opérateurs, fournisseurs voire même analystes financiers à Wall Street.

« Les investisseurs doivent faire preuve de pondération, notamment en qui concerne la gestion des sociétés cotées en bourse ».Le marché iGaming américain réussira-t-il à se développer ? Se cantonnera-t-il simplement à trois états ? Quel sera l’impact de la légalisation des jeux de hasard en ligne sur les casinos terrestres ? Comment ces mêmes casinos peuvent-ils rentabiliser leurs investissements alors que les sites de jeux sur internet ne cessent d’attirer de nouveaux usagers grâce à leur technologie facile d’accès ? Ces questions, qui ont clairement un rapport avec la situation actuelle du marché iGaming américain, peuvent bien évidemment être reprises en Europe, où les mêmes problématiques apparaissent fréquemment. Et c’est pour cela que la G2E 2013 pourrait être un tournant majeur dans ce que constituera plus tard le marché iGaming international.

Scepticisme et vigilances sont les bienvenus d’après les experts

borne jeu videoEntre deux conférences pessimistes, les investisseurs ont pu essayer les nouvelles machines à sous du moment.D’un point de vue tout bonnement entrepreneurial, les spécialistes se veulent méfiants. C’est le cas du PDG de Bally Technologies, M. Ramesh Srinivasan, qui appelle à la « prudence » et à des investissements « plutôt sobres sur les nouvelles technologies ». Les investisseurs doivent faire preuve de pondération, notamment en qui concerne la gestion des sociétés cotées en bourse. Il est préférable de tenter de consolider le capital des actionnaires plutôt que de réaliser des achats spéculatifs hasardeux.

D’un point de vue estimatif, il se peut tout de même qu’il y ait des avantages inattendus à un tel scepticisme, souligne l’entrepreneur : les marchés et secteurs émergeants sont souvent décrits comme des « murs d’inquiétude ». Quand la peur générale gagne les investisseurs, la logique contraire veut que cela soit le moment idéal pour acheter. « Vous remarquerez que c’est lorsque la tendance globale est à l’achat que les prix se mettent à dégringoler. Rappelez-vous la bulle point-com entre 1999 et 2000, la crise de l’immobilier des années 2000 ou encore, à une moindre mesure, les gains empoisonnés de certains investissements en bourse de type iGaming qui ont été réalisés ces deux dernières années. », a souligné le président de Bally Technologies.

Les investisseurs vont donc devoir agir de manière prudente dans les prochains mois. Le PDG de la société mondialement connue International Game Technology- celle qui a subi le plus de pertes depuis le début de l’année, Patti Hart, nous a confié avoir retenu la leçon.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !