Casino News

Un décret autorise le jeu de bataille dans les casinos terrestres

Melissa Herrera 17 mai 2013 - 04:44:08
casino war

Depuis quelques jours, les adeptes des jeux de casino terrestres ont une belle surprise lorsqu’ils se rendent dans leur établissement favori. En effet, le jeu de bataille, qui est appelé dans le jargon Casino War, est désormais légal. Un décret publié par le gouvernement autorise depuis le 12 mai dernier les jeux de « contrepartie », une nouvelle qui rendra plus d’un parieur heureux.

Une autorisation attendue depuis longtemps

Cela faisait plusieurs années que les dirigeants de casino imploraient le gouvernement de bien vouloir légaliser les jeux de « contrepartie » parmi lesquels figure la bataille, un divertissement purement français qui est transmis de génération en génération. Les casinotiers ont fini par avoir gain de cause grâce à un décret rédigé et signé par le gouvernement et portant le numéro 2013-389. Ce dernier introduit officiellement le Casino War dans tous les casinos terrestres évoluant au sein du territoire français.

« Les casinotiers ont fini par avoir gain de cause grâce à un décret rédigé et signé par le gouvernement et portant le numéro 2013-389. »En réalité, il aura fallu faire pression pour que le gouvernement exauce le souhait des dirigeants de casino. La réglementation fiscale trop lourde qui leur est imposée et la récession que subit actuellement le secteur des jeux de hasard et de paris ont contraint les responsables politiques à faire une petite faveur aux quelques deux-cent casinos terrestres hexagonaux. Cette introduction inattendue- tout comme la dernière autorisation permettant aux gérants de casino d’offrir leurs machines à sous à leurs clients jusqu’à la fermeture, vise à améliorer le produit brut des jeux, qui est en baisse de 4% au premier trimestre par rapport à l’année précédente.

L’Etat y trouve aussi son compte

L’Etat a tout intérêt à légaliser de nouveaux jeux de casino. Non seulement ne sont-ils pas nocifs et ne remettent-ils pas en cause l’éthique –des expérimentations sont menées pendant plusieurs mois afin d’évaluer les risques de dépendance que chaque futur jeu légalisé est susceptible de provoquer, mais l’Etat s’octroie volontiers quelques taxes qui sont corrélatives aux revenus des établissements de jeux de hasard. L’objectif est visiblement de permettre aux casinotiers d’attirer une clientèle toujours plus large et ainsi de les aider à combattre plus efficacement la crise, monnayant tout de même finances.

A noter que le Ministère de l’Intérieur a déjà promulgué cinq autorisations aux casinos terrestres français l’année dernière, preuve que le gouvernement est actif et souhaite un regain d’énergie du secteur des jeux de casino. Par ailleurs, il est aussi prévu que trois nouveaux cercles de jeux soient bientôt construits au sein du territoire français. Eux aussi seront naturellement en droit de proposer du Casino War à leurs clients, au même titre que le poker et les machines à sous.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !