Casino News

Un mois d’août encore à la baisse pour Macao. Serait-ce déjà l’heure du déclin ?

Yannick Martial 12 septembre 2014 - 06:15:34
macao vue aerienne

Le nouvel El Dorado des jeux de casino, Macao, vient de réaliser un nouveau record auquel il ne nous avait jusqu’alors pas habitué. En effet, depuis trois mois consécutifs, la presqu’île anciennement portugaise a enregistré une baisse assez flagrante de ses revenus. Au mois d’août, les recettes de ses casinos prestigieux ont chuté de tout de même 6,1%.

Les trente-cinq casinos de Macao dans le doute

Les revenus générés par les trente-cinq casinos de Macao s’élèvent à 3,26 milliards de dollars au mois d’août 2014. Alors certes, une telle somme fait rêver mais pour l’ancienne colonie portugaise elle est synonyme de déclin. En effet, les recettes de Macao sont en baisse de 6,1%, un nouveau record après deux mois plutôt ternes durant lesquels ils ont chuté de respectivement 3,7% et 3,6%. La période estivale a donc été pour le moins maussade pour les grands groupes qui ont construit un nouveau foyer sur la presqu’île située en bordure de Chine. MGM Resorts, Las Vegas Sands, SJM Holdings, tous déplorent cette nouvelle tendance à la baisse. Mais quelles peuvent bien être les raisons d’une aussi précoce décroissance ?

« La principale raison est probablement d’ordre politique. Le gouvernement de la République Populaire de Chine a décidé de ne plus fermer les yeux sur les excès perpétrés par ses citoyens les plus fortunés ».

La principale raison est probablement d’ordre politique. Le gouvernement de la République Populaire de Chine a décidé de ne plus fermer les yeux sur les excès perpétrés par ses citoyens les plus fortunés. Il y a désormais une restriction sur les sorties d’argent vers Macao et le contournement des fonds auquel se sont avidement livrés les junket operators. Les plus grandes fortunes chinoises ne peuvent plus miser autant qu’avant aux tables de jeu en raison de l’inquiétude des autorités concernant le blanchiment d’argent. Les High Rollers sont les premiers à faire les frais de ce durcissement de la loi ; cela forme un manque à gagner pour les casinos.

Un marché qui est déjà arrivé à maturité

macao casinoD’après les analystes, le coup d’arrêt de l’économie à Macao est logique.

La deuxième raison est de nature économique. Depuis 2009, Macao a connu des activités prospères, battant quasiment tous les mois de nouveaux records en termes de recettes. Mais le marché des jeux de casino terrestre est déjà arrivé à maturité à Macao, d’où un ralentissement logique et naturel de l’économie. Comme n’importe quelle autre industrie, Macao va désormais devoir innover et changer sa politique si elle souhaite continuer à afficher la même productivité que par le passé. Cela sera difficile à faire car en dépit d’une croissance démographique exceptionnelle, les High Rollers devraient se faire de moins en moins nombreux sur la presqu’île.

La nouvelle politique du gouvernement ne va pas dans le sens de Macao, qui a toujours misé sur le tourisme de luxe et des prestations haut de gamme. Arrivée à sa pleine limite et actuellement en période de flottement, on imagine mal comment Macao pourrait relancer sa folle cadence d’il y a plusieurs mois. Et ce n’est pas la construction imminente de nouveaux cercles de jeux qui changera la donne car, bientôt, les salles pourraient être un peu moins combles que par le passé.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !