Casino News

Une réglementation plus souple pour les casinos terrestres français

Tracy Neeworth 9 janvier 2014 - 08:21:01
Une réglementation plus souple pour les casinos terrestres français

Bonne nouvelle pour les casinotiers français ! En ce début d’année 2014, les opérateurs de jeux de casino terrestres hexagonaux vont pouvoir jouir de règles plus flexibles. Il faut dire qu’ils se sont beaucoup plaints l’année dernière, arguant que leurs activités n’étaient plus assez rentables du fait d’un régime de taxation trop lourd et d’une offre ludique trop peu attractive. La nouvelle année semble être pour eux l’occasion de repartir sur de bonnes bases.

Quelques grands changements en cette année 2014

Les casinos terrestres français vont dorénavant pouvoir exercer dans de bien meilleures conditions. Finalement attentif à leurs plaintes, le gouvernement a décidé de leur simplifier la vie et de tout faire pour les aider à améliorer leurs bénéfices. Ainsi, les casinotiers jouiront à présent d’une plus grande liberté par rapport aux horaires de fermeture. Il faut savoir qu’avant la nouvelle année, les casinotiers étaient dans l’obligation de fermer leurs salles de jeux de table à une heure spécifique. Désormais, les parieurs pourront s’amuser au blackjack, au craps ou encore à la roulette plus longtemps dans la soirée, les directeurs d’établissement étant libres d’appliquer les horaires qu’ils souhaitent, et ce afin de les aider à s’adapter aux exigences de leur clientèle.

« En 2014, les casinos terrestres français accueilleront un plus grand nombre de jeux électroniques tels que les machines à sous et le vidéo poker».

Par ailleurs, afin de sensibiliser un maximum de consommateurs, le gouvernement a autorisé la commercialisation de nouvelles formes de jeux dans les casinos tricolores. Désormais, le blackjack sera agrémenté de l’option « Lucky Ladies », une mise supplémentaire qui permettra peut-être aux joueurs qui l’utilisent de remporter un bonus conséquent. Les cercles de jeux terrestres français peuvent aussi maintenant offrir des « Bad Beat Jackpots » aux joueurs de poker qui auront eu la malchance de perdre toute leur mise malgré une main imposante. D’ici peu, les casinotiers français espèrent également voir le sic bo être autorisé au sein de leurs établissements.

Davantage de jeux électroniques dans les casinos

En 2014, les casinos terrestres français accueilleront un plus grand nombre de jeux électroniques tels que les machines à sous et le vidéo poker. Les utilisateurs pourront s’amuser à ces différents jeux aussi bien de jour comme de nuit. Pour rappel, les bandits manchots représentent en moyenne à eux seuls 68% du chiffre d’affaires des casinotiers français ; c’est dire leur importance. Reste maintenant à savoir si ces nombreuses mesures permettront aux dirigeants de casino de sortir la tête de l’eau. Si beaucoup auraient plutôt souhaité une révision de la taxation actuelle, la réglementation beaucoup plus souple qui leur a été accordée par le gouvernement est tout de même susceptible de donner un coup de fouet à leurs recettes.

Rappelons que plusieurs sociétés de jeux de hasard sont au plus mal en France de nos jours. Cela est notamment le cas du groupe Partouche, qui a obtenu un placement en procédure de sauvegarde auprès du Tribunal de Commerce de Paris.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !