Casino News

Une stratégie d’expansion qui paye pour NetEnt au premier trimestre 2015

Yannick Martial 30 avril 2015 - 11:37:19
logo casino en ligne netent

Le développeur de jeux de casino en ligne scandinave Net Entertainment semble connaître une embellie sur le plan économique. En effet, les ventes du groupe basé en Suède ont augmenté de 37,1% à l’issue du premier trimestre 2015, et ce grâce à une stratégie d’expansion et de diversification dûment menée.

Hausse de 37,1% des revenus de l’éditeur NetEnt

L’éditeur suédois Net Entertainment a publié ses résultats relatifs au premier exercice de l’année 2015. Sa stratégie d’expansion très dynamique lui a permis d’enregistrer une hausse de 37,1% de ses revenus globaux. En tout et pour tout, ce ne sont pas moins de 27,5 millions d’euros qui sont venus renflouer les caisses du développeur de logiciel leader en Europe. Le profit opérationnel net du groupe a même bondi à hauteur de 59,8% : alors que NetEnt avait réalisé 5,4 millions d’euros de recettes au premier trimestre 2014, ce sont cette fois-ci 8,7 millions d’euros qui ont été encaissés par l’entité du Grand Nord.

« Il y a eu une refonte totale de notre stratégie en amont. C’est en s’ouvrant à de nouveaux marchés que nous pourrons continuer à être compétitifs ».

Ce succès s’explique par des débuts tonitruants en 2015 – l’intronisation de John Rosberg à la tête du comité exécutif, et les nombreux contrats signés par Net Entertainment avec des opérateurs à l’international tels que Gamesys, Danske Spil et Codere –, mais aussi une stratégie de diversification qui semble depuis le début faire ses preuves. Il faut dire que de nouveaux marchés ont été conquis par Net Entertainment et les retours sur investissement ne se sont visiblement pas fait attendre : « Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas réalisé un tel départ », s’est exclamé Per Eriksson, PDG de NetEnt, devant la presse, tôt dans la matinée. « Nous avons franchi un nouveau palier sur le plan financier mais il y a eu une refonte totale de notre stratégie en amont. C’est en s’ouvrant à de nouveaux marchés que nous pourrons continuer à être compétitifs », admet le Directeur Général, satisfait des résultats de l’entreprise bien que prudent. Reste qu’en développant son axe dédié aux nouvelles technologies et à l’innovation, NetEnt sait comment mettre ses concurrents à distance. « On veut garder notre esprit avant-gardiste », termine Eriksson.

Un partenariat d’exclusivité avec Universal Studios Monsters

slot netent draculaLa machine à sous Dracula™ est déjà disponible sur les casinos en ligne NetEnt.

C’est en effet sur le plan technique que Net Entertainment est supérieur à ses rivaux. Lors du deuxième trimestre 2015, l’ensemble des nouveaux jeux de NetEnt a été adapté à deux types de supports bien distincts – PC et mobile – afin de satisfaire la demande du public. Le format HTML5, qui est de plus en plus répandu, permettra un nombre important de synergies. C’est du moins ce que l’on espère chez NetEnt. Et avec les nouvelles opportunités financières qui se présentent, l’avenir s’annonce comme radieux pour le développeur scandinave. A ce titre, le récent partenariat signé avec la maison de production Universal Studios Monsters devrait faire des étincelles. Il y a fort à parier que Dracula™ attirera l’attention de bien des joueurs. Ce titre inédit composé de 5 rouleaux et de 40 lignes de paiement est disponible sur PC, tablettes et mobiles dans l’ensemble des établissements supportant le logiciel NetEnt. Cela est notamment le cas de Tropezia Palace, à titre d’exemple.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !