Casino News

Vous avez le moral en flaque ? Gare au jeu compulsif !

Yannick Martial 3 juillet 2015 - 01:54:02
depression

Il nous arrive à tous d’avoir un petit coup de déprime, ce que notre cher ami Baudelaire appelait le « Spleen », sorte de profusion d’idées noires qui interviennent de temps à autre dans notre insignifiante petite vie. Vous constatez que vous avez le moral dans les chaussettes depuis un petit moment ? Vous aimez parier sur le web ? Si tel est le cas, vous feriez mieux de vous en soucier car une étude de nos amis du Québec démontre qu’il existe une réelle corrélation entre l’addiction au jeu et la dépression. Il est temps de laisser tomber votre carte de crédit et votre boîte à Kleenex, et de poursuivre votre lecture !

Ô terrible, terrible vie ! Cœur vide !

Nous passons tous à travers des moments délicats à négocier, des moments qui peuvent briser notre moral et enfouir tous nos espoirs sous terre. Samuel Beckett, qui brillait de par le ton sarcastique et obscur de ses œuvres, a certainement le sourire aux lèvres en nous lisant : c’est vrai que la vie est cruelle, parfois tragique. Et si vous êtes un joueur de casino régulier, il se pourrait bien que la fatalité s’en prenne à vous sans même prévenir. En effet, des chercheurs de l’Université de Québec viennent de prouver que les joueurs souffrant d’addiction – vous savez, quand vous jouez et dépensez votre argent sans pouvoir vous arrêter –, ont nettement tendance à plonger dans la dépression.

« Si nos copains canadiens n’ont finalement rien inventé, on les remerciera de nous rappeler que la dépendance aux jeux engendre souvent des problèmes financiers, mais aussi d’ordre social».

Pour rappel, le phénomène de dépression est une maladie psychologique s’apparentant à un cercle vicieux lui-même composé de plusieurs étapes : tout commence par un épuisement moral qui mène vers un repli sur soi et une difficulté à agir vis-à-vis de ses problèmes. Lorsque la culpabilité surgit, des pensées tristes et un sentiment d’auto-dévalorisation fréquents viennent accaparer votre esprit. Déception, impuissance s’en suivent, et le cercle se poursuit à n’en plus finir. Voilà pour la petite parenthèse médicale. Prenez donc garde car la dépression semble être de plus en plus fréquente auprès des joueurs de casino en ligne. Il serait peut-être temps de lâcher un peu votre clavier et d’aller prendre l’air, non ?

Addiction + Impulsivité = Dépression²

Nos amis chercheurs québécois ont élaboré une théorie digne des plus grandes formules d’Einstein. Suite à plusieurs décennies de recherches assidues (les rigolos étudient le sujet depuis 1984 tout de même), ils sont parvenus à mettre en surbrillance le rapport étroit qui existe entre la déprime et le jeu compulsif. Relations familiales difficiles, adolescence mouvementée, impulsivité naturelle, de nombreux facteurs ont été décelés et le constat est sans équivoque : ¾ des individus souffrant d’addiction vis-à-vis des jeux d’argent sont victimes de dépression. Si nos copains canadiens n’ont finalement rien inventé, on les remerciera de nous rappeler que la dépendance aux jeux engendre souvent des problèmes financiers, mais aussi d’ordre social. Alors si vous ne voulez pas finir comme un aliéné et être totalement isolé, vous feriez mieux de vous questionner et de consulter notre guide pour tout savoir sur les risques encourus.

Il serait sérieusement dommage que votre hobby – qui est supposé vous apporté du plaisir vous-vous souvenez ? –, se transforme en cauchemar. A ce sujet, saviez-vous qu’entre 2000 et 2010, le taux de suicide a grimpé en France ? En effet, selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, le taux de suicide a quasiment décuplé avec 600 cas répertoriés ces deux dernières années. Nous vous alertons donc très sérieusement. Si vous avez des doutes sur votre pratique des jeux de casino, sachez faire le nécessaire car on ne rigole pas avec la santé… et encore moins avec la vie.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !