Casino News

Zynga, ou le long parcours du combattant d’un ancien taulier du Gaming

Tracy Neeworth 4 novembre 2015 - 15:43:51
zynga gaming

Zynga aura tout connu. Période faste, ascension fulgurante, long et douloureux déclin, licenciements à la chaîne, le groupe californien anciennement dirigé par Don Mattrick est passé par toutes les étapes. C’est d’ailleurs son fondateur Mark Pincus qui a repris les rênes de la firme ! Ce dernier, très courageux, a désormais la rude mission d’équilibrer les comptes et de relancer l’activité. On dirait que cela porte ses fruits : l’éditeur de jeux de casino et de jeux sociaux vient de réaliser des bénéfices pour la première fois depuis 2013.

Un troisième trimestre symbole d’espoir

« Les revenus nets de Zynga s’élèvent à 2,84 millions d’euros ; on est bien loin des 52,3 millions d’euros de pertes enregistrées il y a un an. »

Le conseil d’administration du groupe Zynga, implanté aux quatre coins du monde, a communiqué son bilan financier à l’issue du troisième trimestre 2015. Dans les trois mois menant à la fin septembre – et pour la première fois depuis des lustres –, les revenus de l’entreprise ont augmenté de manière plus ou moins significative. Les bénéfices globaux au troisième trimestre furent de 179,1 millions d’euros et dépassent assez nettement les recettes réalisées pendant la même période en 2014 (161,9 millions d’euros pour être plus exact). Les revenus nets de Zynga s’élèvent à 2,84 millions d’euros ; on est bien loin des 52,3 millions d’euros de pertes enregistrées il y a un an.

La recette miraculeuse « Mark Pincus »

Ajoutons de manière très anecdotique que le pôle financier de Zynga a été déserté par son ancien directeur David Lee – proche collaborateur de l’ancien PDG ayant déjà servi pour la cause de Microsoft. Mais tout le mérite d’une telle progression revient naturellement à Mark Pincus, qui connait son entreprise sur le bout des doigts, et qui a su capitaliser sur les trois franchises phares de sa marque : Zynga Slots, Words With Friends et Zynga Poker.

Le salut des applis casino sur mobiles

Dorénavant, chez Zynga, l’idée est clairement de se concentrer sur les jeux de casino sur smartphones. « L’immense majorité de nos services est désormais orientée mobile. On veut développer nos produits principaux certes, mais le mobile nous permet aussi de réduire nos coûts de production de manière significative », assure Mark Pincus. « Je suis fier de ce que nos équipes ont accompli. On va continuer à travailler et on va se tirer d’affaire ». C’est tout ce que nous souhaitons à Zynga !

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !