Règles et Stratégies

Protéger les mineurs des jeux d’argent

Protéger les mineurs des jeux d’argent

D’après une étude récente menée par l’ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs), 12 % des garçons européens âgés de 15 et 16 ans jouent fréquemment aux jeux d’argent. Avec un tel chiffre, impossible de fermer les yeux, il faut renforcer la prévention et la protection des mineurs des dangers d’internet.

Pourquoi protéger les mineurs des jeux en ligne ?

On pourrait penser qu’à partir d’un certain âge, il est essentiel que l’adolescence se fasse et qu’il n’est pas dangereux de laisser un mineur aborder les jeux en ligne comme il le souhaite. C’est une erreur de penser qu’à 15 ou 16 ans, un enfant est en âge de savoir se protéger seul.

Au niveau légal, il est totalement interdit pour une personne de moins de 18 ans de pratiquer des jeux d’argent. Les opérateurs de jeux d’argent sur le net le savent très bien. Ils encourent de lourdes peines s’ils ne respectent pas certaines règles qui consistent à refuser l’inscription de mineurs sur leur site. D’ailleurs, chaque établissement virtuel se doit d’être licencié pour avoir le droit de proposer ses services légalement au public, et une clause du cahier des charges est prévue pour que les enfants et adolescents ne puissent pas jouer.

Si vous êtes face à votre enfant, ou votre neveu ou nièce qui vous demande d’utiliser votre compte pour jouer un montant que vous aurez fixé, refusez. Entre enfants et adultes, les différences de jugement sont majeures et on oublie bien souvent qu’un enfant est vulnérable, aussi assuré semble-t-il.

En effet, il est très dangereux pour un ado de jouer avec de l’argent réel. Non seulement la valeur de cet argent n’aura pas beaucoup de sens une fois qu’il gagnera ses premiers salaires et il peut devenir un jeune adulte endetté suite aux travers d’une addiction qui s’est installée peu à peu.

Les dettes, la détresse psychologique, les difficultés relationnelles… Les dégâts causés par la dépendance aux jeux sont catastrophiques, imaginez que ce phénomène se développe chez un adolescent qui n’a pas encore le discernement nécessaire pour jouer prudemment !

Comment agir ?

Si vous êtes un parent, un enseignant, un oncle, une baby-sitter, vous avez le devoir de protéger les enfants et les adolescents de cette tentation de gagner de l’argent en jouant. Mais comment faire quand le jeune a ses propres moyens de se connecter à Internet ? En effet, aujourd’hui, la plupart des jeunes ont leur propre smartphone et les forfaits téléphoniques payés par les parents ont bien souvent des accès Internet bien moins chers qu’il y a quelques années.

Si vous avez un ordinateur familial, commencez par là. Verrouillez votre session avec un mot de passe difficile que vous n’aurez écrit nulle part. Et cela peut paraître anodin, mais ne laissez pas votre enfant vous voir taper ce fameux mot de passe. Ou alors, changez-en relativement souvent.

Installez un logiciel de contrôle parental pour bloquer les sites de casinos en ligne à vos enfants. Sans agir complètement dans l’interdiction, sensibilisez-le aux dangers d’internet en général (jeux d’argent, violence, sexe…). Le responsabiliser l’aidera à savoir pourquoi vous lui refusez certains accès. Si votre enfant a un appareil pour lui, gardez le contrôle dessus. Aménagez des heures d’utilisation, vérifiez son historique… Sans le traquer, restez au courant de ses activités sur le net.

Souvenez-vous qu’en autorisant un mineur à jouer sur votre compte joueur, vous vous exposez à de sévères sanctions de la part du casino, mais aussi au niveau de la loi ! Et n’oubliez pas que le plus important, finalement, c’est de protéger le mineur de lui-même.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !
Plus...Moins

Découvrez les autres aspects de la législation du jeu en ligne

Consultez nos articles pour mieux vous protéger :