Règles et Stratégies

Stratégie au Bingo : les grandes théories

Les Grandes Theories

Il existe diverses variantes du Bingo, qui peut se jouer à partir de 30 boules jusqu’à 90 boules. Le format des grilles et cartons peut aussi énormément varier. Ajoutez à cela le fait que ce jeu est prisé par des milliers d’internautes partout à travers le monde, comment faut-il faire pour se démarquer ? Effectivement, il est très difficile de modifier le cours des probabilités de gains lorsqu’on s’adonne à un jeu tel que le Bingo, dont les tirages dépendent étroitement du hasard. Toutefois, la logique pourrait vous permettre de vous démarquer des autres joueurs. Il vous est possible d’user de méthodes simples et facilement assimilables, tout comme vous pouvez étudier les théories de ceux qui ont tenté de déjouer les tours de ce jeu à l’étonnante popularité.

La théorie de jeu de Joseph Granville

De nombreux chercheurs ont passé toute une vie à modifier les systèmes de probabilité au Bingo. L’un d’entre eux est à l’origine d’une théorie qui se doit, M. Joseph Granville. Célèbre mathématicien français, Granville suggérait une étude affinée des rapports établis entre les numéros gagnants et les panneaux d’affichage de ces derniers. Sa méthode vise à désigner la bonne carte. D’après Granville, la distribution des numéros est tout à fait « fair-play » car chaque boule a exactement les mêmes probabilités d’être tirées. Statistiquement, cette probabilité est donc de 1/75 pour chaque boule. En général, le Bingo met en jeu 75 boules comportant la même quantité de chiffres pairs et impairs et allants de 1 à 9.

La théorie de jeu de Tippet

Tippet, un autre mathématicien mais d’origine britannique cette fois-ci, envisageait lui d’analyser chacun des numéros du tableau individuellement puis dans leur intégralité. La théorie de Tippet met en avant un échantillonnage des numéros permettant au joueur de se rapprocher de la valeur exacte de la boule qui sera tirée. Selon Tippet, la moyenne de la valeur totale des numéros des boules est 38. En cours de partie, au fur et à mesure que les numéros sont tirés au sort, le joueur se rapproche de cette moyenne. Il a donc la possibilité de miser une valeur comprise dans une fourchette de numéros spécifiques au bout d’un certain temps.

Les théories modernes

Cependant, les théories modernes sont les plus adaptées à un usage du Bingo en ligne. Si certaines méthodes préconisent de choisir des parties qui impliquent un nombre moindre de participants, d’autres conseillent de se diriger vers le Bingo à fort jackpot. Peu importe les circonstances du jeu, l’intérêt est d’aller vers les salles de Bingo où il y a le moins de joueurs- et donc de compétition. Des stratégies très connues comme la « concentration des numéros » ou, à l’inverse, celle de la « diversité des tirages » sont d’autres options envisageables.

Cet article vous a plu ?
Faites-le savoir !
Plus...Moins

Cet article vous a plu ?

Découvrez encore plus de stratégies pour remporter toutes vos parties de bingo :